> Urban2 / Unicités >> les projets
accueil » Liste des projets d'Unicités » Réseau 32
programme européen d'aide au développement économique et social des zones urbaines à revitaliserUrban2 / UnicitésBordeaux Cenon Floirac
 
Le projet Paul Bert, un village au coeur de la Cité
 
 
« Projet précédent  -  liste des projets  -  Projet suivant »
 

Synthèse

Réseau 32 est une association qui accueille des publics en grandes difficultés : bénéficiaires de minima sociaux, issues de l’immigration, en foyer, SDF...

L’association dispose de différentes prestations pour recevoir ces publics :
- un bar (sans alcool) qui est un espace de rencontres et de paroles
- une halte sanitaire (douches, laverie, coiffure et consigne)
- des ateliers de cuisine et de bricolage
- un accueil spécifique pour les femmes et les enfants (animations, sorties)
- un cyber café
- des actions culturelles (rencontres avec des artistes, manifestations artistiques, invitation à des spectacles…)

Une centaine de personnes passe quotidiennement à Réseau 32 dont les locaux sont actuellement situés rue du Commandant Arnould (à proximité de Pey Berland).
Réseau 32 dispose d’une équipe pluridisciplinaire pour accompagner ces publics. Les prestations citées ci-dessus permettent à l’association d’entrer en contact avec ce public et de travailler, quand c’est possible, sur un parcours d’insertion.

Réseau 32 déménage (de quelques centaines de mètres) dans le courant de l’année 2007 pour s’installer dans le quartier Saint-Paul au coin de la rue Paul Bert et de la rue des Ayres.
L’association propose dans ses nouveaux locaux neuf logements sociaux et d’urgence (1 studio, 7 T2 et 1 T3). Il s’agit de logements d’urgence pour un hébergement qui peut durer jusqu’à un an. Cette offre pour les grands exclus répond à un réel besoin sur l’agglomération bordelaise. Ce projet doit permettre aux personnes en situation de grande exclusion, une réadaptation à la vie sociale dans un environnement chaleureux.
Concrètement, ces logements ont vocation à accueillir des personnes à faible niveau de ressources, isolées, et dont la situation sociale et psychologique rend impossible, à échéance prévisible, leur accès à un logement de droit commun.

Dans le prolongement des actions déjà existantes, le projet prévoit la création d’un hammam pour initier des actions éducatives, sanitaires et culturelles. Ce hammam pourra également être ouvert aux habitants du quartier.

Cet équipement avec ses nouvelles prestations est avant tout un lieu d’expérimentation de nouveaux rapports sociaux visant à reconstruire du lien social.

Le parti pris du projet est de travailler et d’accueillir au coeur du centre ville, et non dans une lointaine périphérie, les publics touchés par la précarité économique, dans un quartier, en construisant un véritable village où le sens de l’autre et de l’existence à distance de l’idéologie consumériste, reste un possible.

Le bâtiment nécessite d’importants travaux d’aménagement dont une partie se réalise sous forme de chantier d’insertion (encadré par les Compagnons bâtisseurs).
 
 

Cohérence avec Urban

Les activités de Réseau 32 répondent à une forte demande des personnes en situation de grande fragilité sociale. La méthodologie d’intervention sociale employée et le lieu d’implantation choisi (centre-ville de Bordeaux) apportent à ce projet un aspect particulièrement innovant.



Crédit photo Franck Perrogon
 
« Projet précédent  -  liste des projets  -  Projet suivant »
 
Maître d'ouvrage :
Réseau 32
 
Date de début des travaux :
septembre 2005
Date de fin des travaux :
juin 2007
 
 
Coût Total : 677.484 €
Montant FEDER : 176.000 € (26%)
Conseil régional : 30.000 € (4,4%)
Etat (DDE/ANAH) : 91.464 € (13,5%)
Fondation de France : 8.000 € (1,3%)
Fondation Caisse d’épargne : 10.000 € (1,4%)
Ville de Bordeaux : 5.000 € (0,7%)
Autofinancement : 357.020 € (52,7%)